• Livre et écriture,

L'islam, l'islamisme et l'Occident

Genèse d'un affrontement

Publié le 28 novembre 2013 Mis à jour le 12 mai 2017

Gabriel Martinez-Groz, Lucette Valensi Paris, Seuil, 2013. 1ere édition parue en 2004 sous le titre L'Islam en dissidence.

L'Islam accuse l’Occident. On mesure, dans ses griefs, le poids des troubles du dernier demi-siècle : décolonisation, conflit palestinien, question du Cachemire. Mais y a-t-il des causes plus lointaines, des blessures plus profondes ? Le discours islamiste le dit, invoque le Prophète et la génération fondatrice, énumère la litanie des offenses subies quatorze siècles durant, y trouve les raisons compulsives de ses combats. Il ne s'agit pas de balayer ce discours identitaire, mais de constater qu'il doit davantage au tiers-mondisme et à la modernité qu’à la tradition. Pour y voir clair, les deux auteurs reviennent sur l’histoire longue de l’Islam, sur les rapports de l’Etat islamique ancien avec la foi, l’entrée dans la modernité et l’ampleur de l’esprit de réforme, sur ses échecs aussi. Une analyse magistrale écrite par des deux meilleurs spécialistes du monde arabe.

Gabriel Martinez-Gros est professeur à l'Université Paris Nanterre La Défense. Lucette Valensi est directrice d'études émérite à l'EHESS. Ensemble, ils ont dirigé l’Institut d'études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM/EHESS) jusqu'en 2002.


Mis à jour le 12 mai 2017